Au programme de ce concert instrumental:

Le pianiste : Naruhiko KAWAGUCHI.
Né le 29 avril 1989 à Yokohama, Naruhiko Kawaguchi obtient un master de l’Université des Arts de Tokyo en 2015 et un master de musique ancienne « cum laude » du Conservatoire Royal d’Amsterdam en 2017. Il a étudié le pianoforte avec Kikuko Ogura, Christine Schornsheim et Richard Egarr. Il a étudié le clavecin avec Asami Hirosawa, le piano contemporain avec Seizo Azuma, et le clavicorde avec Menno van Delft.
Il est lauréat du 1er concours de pianoforte de Rome (Muzio Clementi) en 2013, du concours Yamanashi Internal Early Music en 2014, du concours de pianoforte Geelvinck en 2015, du concours Musica Antiqua de Bruges en 2016, et du prix Stanley Hoogland Square Piano en 2016.
Il donne plusieurs récitals sur des pianos d’époque au Maggio Musicale Fiorentino, au Wunderkammer Trieste… En 2016, il crée la version inédite du trio de Poulenc pour hautbois, basson et piano avec Saxton Rose et Nicholas Daniel.
Sa discographie débute avec des œuvres de Jan Ladislav Dussek (Brilliant Classics) et Franz Schubert (Fuga Libera). Il a aussi enregistré la sonate pour deux pianos et percussions de Béla Bartok avec des membres du Royal Concertgebouw et du Arnheim Philharmonic Orchestra.

Le violoniste : Nicolas DAUTRICOURT.
« Prix Georges-Enesco de la Sacem » et « Révélation Classique de l’ADAMI » au Midem de Cannes, Nicolas Dautricourt est l’un des violonistes français les plus brillants et les plus attachants de sa génération. Particulièrement apprécié pour son « engagement sensible et passionné », il affectionne tout spécialement la musique de chambre qu’il pratique aux côtés de nombreux artistes, et son intérêt marqué pour le jazz lui offre également le privilège de collaborer régulièrement dans de prestigieux festivals tels que Jazz à Vienne, Marciac, Sud-Tyroler Jazz Festival, San Javier, Copenhague, Athènes…
Nicolas Dautricourt a par ailleurs gravé une intégrale de la musique pour violon et piano de Karol Szymanowski pour le label Saphir Records, ainsi qu’un disque consacré au Concert pour violon, piano et quatuor à cordes d’Ernest Chausson accompagné du double concerto de Félix Mendelssohn avec l’Orchestre d’Auvergne pour le label Calliope, enregistrements unanimement reconnus par la critique et notamment récompensés par de hautes distinctions.(recommandé par Classica, 4 étoiles du Monde de la Musique, 5 diapasons…).
Il est depuis 2007 directeur artistique des « Moments musicaux » de Gerberoy.
Il joue un magnifique instrument d’Antonio Stradivari fait à Crémone en 1713, le “Château Fombrauge”, généreusement mis à sa disposition par Bernard Magrez.

Organisé par la mairie de Veigné – Renseignement au 02 47 34 36 36